A Propos …

 

D iplômé en Ostéopathie en 2010 de l’Université Libre de Bruxelles, je vis et exerce depuis en Belgique cette formidable profession. Membre actif de l’Union Professionnelle de Médecine Ostéopathique (U.P.M.O.), je tente de m’impliquer dans la vie socio-politique de l’ostéopathie. Contre les Dogmes et idées reçues, je m’efforce de pratiquer dans le respect des dernières avancées de la recherche dans ce domaine.

L’ actualité de l’ostéopathie est riche, et son avenir se dessine vers une profession de première ligne reconnue et intégrée aux pratiques de soins conventionnelles. Aussi, dans cette période charnière, l’importance d’une formation de qualité en collaboration avec le monde médical me paraît indispensable pour assurer aux patients sécurité et qualité de traitement. Les lieux de formations et écoles sont légions en ostéopathie, principalement en France où ils constituent un véritable « business » , et où la qualité d’enseignement est bien souvent douteuse. L’enseignement universitaire est en revanche très rare. Le seul de ces enseignement en Europe est celui créé en 2004 à l’Université Libre de Bruxelles, aujourd’hui reconnu comme standard de qualité à l’international.

P lusieurs courants constituent aujourd’hui l’Ostéopathie. Certaines de ces pratiques reposent encore sur les théories fondatrices vieilles de plus d’un siècle, aujourd’hui scientifiquement et médicalement obsolètes. Certains ostéopathes refusent d’admettre cette évidence et pratiquent encore cette ostéopathie dogmatique, voire mystique. Mais les conséquences de ce déni touchent une cible beaucoup plus large que le seul ostéopathe. Sécurité des patients, mépris de la profession par le corps médical, incompréhension du grand public, cette pratique dépassée entraîne toute la profession vers le bas.

L’ ostéopathie dans son approche moderne, en revanche, se veut consciente de ses lacunes et de ses limites, critique sur ses méthodes, sa pratique, et son histoire. La science n’est ni une finalité absolue, ni une entité en soi. La science est une méthode, basée sur la formulation d’hypothèses et leur confrontation à l’expérimentation. L’ostéopathie moderne se forge, évolue et s’enrichit jour après jour, mais demande à ceux qui la pratique une forme d’humilité propre à cette permanente remise en question.